Le grand traineau (ÉDITO EDS #7)

Patrick Hacikyan/

L’image du traîneau occupe une place de choix dans l’imaginaire collectif québécois. Que ce soit le traineau à cheval qui sillonne les rues du Vieux-Québec, celui du père Noël qui contient des cadeaux, le fameux Qamutik, traineau inuit tiré par des vaillants chiens, le traîneau d’expédition, ou le traîneau utilisé par jeunes et moins jeunes pour glisser le long de pentes enneigées pour amuser ceux et celles qu’il contient.

Le traineau, c’est le véhicule que l’on traîne, rempli de ce que nous avons préparé pour nous rendre au lieu vers lequel nous nous dirigeons. Le traîneau est un objet bien concret, mais il entraîne à sa suite un concept plus symbolique, faisant référence à un objet de nécessité, tiré grâce à de la précieuse aide d’autrui ou à partir de sa propre force.

Le traîneau physique, c’est ce dont on se sert pour se déplacer d’un lieu à un autre, en transportant bagage. Le traîneau symbolique, lui, est ce dont on se sert pour déplacer le lieu lui même pour le faire avancer dans le temps en y amenant le bagage que l’on aura soigneusement placé à son bord.

Voilà le traîneau dont il est question dans ce texte. Celui qui représente le véhicule mobilisant le bagage que porte toute société à travers son histoire. L’histoire est toujours sur la route, toujours dans une certaine trashumance. Comme notre société évolue dans des paradigmes technologiques toujours changeants, elle avance d’un pas assuré vers une culture plus internationale, favorisant les communications à travers le globe. Nous voyons poindre à l’horizon l’image d’une culture plus mondialisée. Le traineau qui nous porte vers l’avenir.

Voici donc la question: pour nous assurer un voyage vers l’avenir sûr et confortable, quelles actions sont primordiales? La réponse est qu’il faut s’assurer de placer dans le traîneau les meilleurs produits et les meilleurs outils, qui sauront nous aider tout au long du grand voyage terrestre.

Par contre, la place est limitée, dans ce traîneau socio-culturel destiné à voguer dans les mers du temps. Nous ne pouvons par conséquent garder tout de l’ancien monde. Regardons donc dans le traîneau que nous tirons ensemble tous et chacun. Qu’y a-t-il dans notre traîneau? Y a-t-il des déchets à vidanger? Des éléments inutiles ou mal identifiés? Y a-t-il au contraire, des objets précieux que nous avons oublié d’empaqueter?

Une chose est sûre, que ce soit dans la vie personnelle ou au sein d’une société, nous devons considérer avec soin toutes les choses que nous plaçons dans notre traîneau. Une sélection doit être faite pour ne garder que le meilleur. Il faut enlever les objets ne nous servant pas tout en s’assurant de bien conserver les matières les plus précieuses qui, telles les cailloux laissés par le Petit Poucet nous rappelleront le chemin d’où l’on vient ou qui nous seront d’une utilité concrète pour le futur.

Voilà le travail à faire, sans quoi nous nous retrouverons avec une cargaison dont on ignore le contenu pour notre futur. Le travail se fait donc à notre époque, de nombreux individus et compagnies travaillent fort pour ce faire. Nous portons donc, à États de Splendeur, une attention particulière à cet exercice. Chaque personne dont nous parlons, chaque objet, chaque endroit sur lequel nous nous penchons contient une parcelle de cette composante essentielle de l’expérience du vivant: la Splendeur. D’où notre expression: « L’authenticité se transmet ». Saluons donc le travail de celles et ceux qui travaillent à produire des objets, qu’ils soient physiques où culturels, qui recèlent ou véhiculent une certaine splendeur.

Nous sommes en train de préparer notre traîneau vers l’avenir. Assurons nous qu’il contient des choses pertinentes, des denrées précieuses. Soyons équilibrés dans ce que nous plaçons dans le grand traîneau. Le voyage sera très long. Il nous dépassera tous.

Suivez nous ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer