Palmarès EDS des tables du réveillon 2019-2020

Vins

HORS D’OEUVRE ENTRÉE PLAT PRINCIPAL VINS FROMAGES DESSERT

HORS D’OEUVRE  ENTRÉE VINS FROMAGES DESSERT

Bien sur, il vous faudra accompagner ce faste repas d’un ou deux vins. Comme, l’année passée, nous prévoyions vous proposer l’excellent riesling du Domaine des Pervenches, pour les hors d’oeuvre et les entrées. Malheureusent, les 20 000 bouteilles produites par an, partent très vite, et sont réservées d’avance. Par conséquent, si vous avez déjà une de ces bonnes bouteilles, nous vous souhaitons un bon appétit. Ce vin assez unique et polyvalent saura bien amorcer le repas du réveillon. Il s’agit d’un vignoble qui mise sur la qualité plutôt que la quantité.

Photo provenant de: www.valcaudalies.com

Le Vidal du Domaine Val Caudalies, à Dunham en Estrie, saura bien se marier aux entrées proposées cette année à la table du réveillon. Une excellente vinification dont le résultat est bien équilibré et dont la longueur en bouche garde son intégrité jusqu’à la fin de bouche.

Plat principal 

-Pour le plat principal, nous vous offrons deux choix. Si vous voulez du vin rouge du Québec, nous vous proposons le ÉVOLUTION du vignoble du Domaine de la Bauge. Il est élaboré et mis en bouteille au domaine, en Estrie, à Brigham. Il est un des très rares vins québécois à très bien tenir la table. Très bien équilibré, aucune acidité excessive, il possède quelques notes boisées, mais modérées. Un vin à faire déguster aux sceptiques de la question des vins québécois. Il est disponible à la Maison des Vins et boissons artisanales du Québec, au marché Jean-Talon, à Montréal. Il n’est pas encore disponible à la Société des Alcools du Québec au moment d’écrire ces lignes.

Château Taillefer-Lafond: nous réitérons, cette année, que ce vin sait bien agrémenter un canard roti, un autre rare exemple de vin Rouge du Québec sachant se tenir à table. Ce vin est élaboré sur une des dernières parcelles agricoles de Sainte Dorothée, à Laval. Sa terre est dotée d’exceptionnelles qualités pour la croissance de ses vignes nobles. Il a sû résister aux pressions du développement résidentiel environnant. Son vin rouge sait tenir la table et se marierait bien avec une oie ou un canard bien apprêté. Pour se le procurer, c’est un exercice un peu plus difficile. Il est disponible sur place du mercredi au dimanche, au 1500 montée champagne, à Laval. Sinon il est également disponible à la Maison des vins et boissons artisanales du Québec, au marché Jean-Talon, à Montréal, et parfois au Comptoir du Terroir, au marché du Vieux-Port, à Québec. 

Si vous ne le trouvez pas et que vous voulez une solution facile, le Château Bonnêt, un bordeaux de L’entre-deux-mers passe-partout très bon marché saura assurément se marier avec votre oie ou votre canard. Remarquez que si vous voulez vous aventurer vers des Beaujeolais ou des Bordeaux légers plus haut de gamme, nous vous encourageons à le faire.

Pour ceux et celles qui opteront pour le faisan, un vin blanc serait à préconiser. Voilà pourquoi nous vous proposons l’Orpailleur blanc, un classique éprouvé qui possède une certaine flexibilité, et disponible dans presque toutes les SAQ offrant une section des produits du Québec. À noter que le Val Caudalies et le riesling du Domaine des Pervenches seraient aussi des choix de blancs québécois s’y accordant bien.

Pour l’option internationale du vin blanc accompagnant un faisan, nous vous laissons le champ libre, tout en spécifiant que le caractère “grillé” d’un chardonnay, se marie généralement bien à ce type d’exercice.

-Enfin pour les fromages, et le dessert, nous vous proposons de débuter la dégustation de fromages en terminant votre rouge ou votre blanc provenant de votre plat principal. La pâte molle et semi-ferme du plateau de fromages sauront s’y marier très bien. Par contre, arrivé à la pâte ferme et à la pâte persillée (fromage bleu) de votre plateau, vous pouvez passer au vin de dessert, qui s’accorderont autant avec ces derniers qu’avec le dessert lui même. Pour ceci vous avez trois options; le vin de glace, le cidre de glace ou encore, le poiré de glace. Ces trois options sont disponibles dans presque toutes les SAQ offrant une section des produits du Québec. 

Pour le vin de glace, nous vous proposons sans hésiter le Domaine des Salamandres 2013, vin de glace plusieurs fois médaillé, élaboré à Hemmingford en Montérégie. 

Fromage

Pour débuter votre dégustation, avec les pâtes molles et semi-fermes, vous pouvez continuer avec l’Évolution. Par contre, arrivé aux pâtes fermes, il est temps de changer de cap. Le vignoble Gagliano, lui aussi situé à Dunham en Estrie, produit le Trinita. Il s’agit d’un vin qui est fabriqué avec les méthodes utilisées pour l’amarone. L’amarone est un vin italien dont la méthode de fabrication ressemble à celle utilisée pour fabriquer les vins de paille. On laisse les raisins sécher sur des treillis et on leur permet de perdre presque la moitié de leur humidité.

Les Gagliano produisent le Trinita dans le plus grand respect des règles de l’art et le résultat en est u des plus surprenants. Il a des notes de compote et on devine un certain sucre résiduel mais le tout est bien ordonné et rien d’excessif. Le vin donnera un réveil nécessaire à vos papilles, les rendant attentives à la suite du festin.

Dessert

Un peu comme pour les fromages, vous pouvez terminer votre verre de Trinita tout en commençant votre dessert. Pour bien atterrir dans la conclusion culinaire édulcorée du dessert, il vous faudra passer à l’étape ultime avec l’ultime cidre de glace du Québec. Nous nommons encore une fois cette année, l’Avalanche, du Clos Saragnat, à Frelishburg en Estrie.

Si vous n’avez pas encore essayé l’Avalanche, il serait temps. Ce cidre de glace est élaboré par nul autre que Christian Barthomeuf, la personne qui a inventé le cidre de glace à la fin des années 80. Il élabore ses vins dans la plus stricte discipline. Le tout part d’un grand respect pour son terroir et une symbiose écologique qui favorise le dynamisme et la qualité de sa production certifiée biologique. Note intéressante: les champs sont labourés au cheval.

Le résultat est un cidre de glace qui, en plus de sa rondeur, son caractère liquoreux et sa vivacité, comporte une finale d’une complexité déconcertante. Des notes capiteuses presque boisées ou rappelant un souvenir lointain de cuir. Il s’agit là de la meilleure solution pour clore votre festin avec vos proches, avec un point d’exclamation cidricole final, fermant là le rideau gastronomique d’une soirée mémorable qui restera gravée dans vos souvenirs, on l’espère, pour longtemps.

Pour ceux et celles qui aimeraient varier un peu cette année, sachez qu’à Hemmingford existe le verger Philion, qui produit le Gaia, un excellent poiré de glace, élaborée avec les poires du verger, donnant un poiré tout en délicatesse.

CONSULTEZ LES PAGES SUIVANTES CI-DESSOUS

HORS D’OEUVRE ENTRÉE PLAT PRINCIPAL VINS FROMAGES DESSERT

Suivez-nous ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer